-10% SUR VOTRE PREMIERE COMMANDE AVEC LE CODE WELCOME
PAIEMENT SECURISE EN 3 FOIS SANS FRAIS
Français
Panier
Votre commande 0 articles
Total ttc -

Le temps crée bien les choses

27/02/2022 dans Votre temps
Il est rare qu’un objet soit parfait dès le premier prototype. Dans tous les domaines, de l’idée initiale à sa concrétisation finale, la création est un long cheminement, souvent complexe, personnel et passionnant.

Longtemps, les marques ont été très discrètes sur leurs ateliers. Comment un objet était-il façonné ? A partir de quels matériaux, dans quelles conditions, selon quelles traditions, à l’aide de quels outils et artisans… tout cela n’avait guère d’importance aux grandes heures de la publicité et du marketing.

Et puis tout a commencé à se ressembler en termes d’image, à être identique dans les vitrines de Paris à New York en passant par Tokyo… Les conséquences de la mondialisation, du développement d’Internet, de la disparition des frontières ou encore de l’essor des voyages qui ont plus récemment poussé les marques à souligner leurs différences, à ouvrir leurs manufactures au public et, surtout, à expliquer le long cheminement qui sépare toujours le premier jet d’une bonne idée de sa traduction en produit fini.

Rares sont d’ailleurs les choses qui prennent forme d’une minute à l’autre. Même notre sempiternel pain quotidien a besoin de répit pour gagner en épaisseur, en rondeur, en moelleux… Le boulanger a beau connaître sa recette par cœur, le temps est un ingrédient supplémentaire, immatériel et incontrôlable qui compte beaucoup. Énormément, même. Dans ce domaine, et tous les autres.

En fait, le temps est le principal complice des créatifs. De leur tête, souvent, les idées fusent sans même y penser. Puis vient ce temps précieux qui passe et qui aide à les mettre en forme. Publié par Flammarion en 2011, l’ouvrage Images de Pensée est passionnant à ce titre. Ils rassemblent les croquis, esquisses, quelques traits ou notes dans un carnet, au dos d’une lettre officielle, dans la marge d’un journal ou sur un morceau de nappe arrachée, authentifiés comme étant l’œuvre première de pléthore de grands noms – de Charles Drawin à Sigmund Freud en passant par Joseph Beuys, Merce Cunningham, René Descartes, Vladimir Nabokov, Georges Perec, Raymond Queneau, Paul Valéry… -, qui ont couché là quelques mots, une réflexion à poursuivre ou une idée à développer.

Dans un autre registre, le compositeur, poète et plasticien américain John Cage a publié, en 1969, le livre Notations rassemblant les partitions de musique de quelque 165 compositeurs et musiciens à travers leur monde. A voir ces documents de travail hautement gribouillés, on devine également qu’un accord parfait est rarement noté d’un trait.

Le temps de la réflexion est nécessaire à la création musicale. Et à tout autre projet qui sort de l’ordinaire…
A ce titre, la création de klokers est un aussi un bon exemple. Entre l’idée première d’une marque horlogère qui affichait l’heure différemment, et le lancement officiel de la KLOK 01 en 2016, il s’était écoulé pas moins de 3 ans. Depuis, chaque minute est venue nourrir la réflexion pour aller encore plus loin dans ce concept original.

D’autres modèles ont vu le jour. Encore d’autres sont en préparation… A quand leur sortie ? Patience, c’est avec le temps qu’on crée bien les choses.
 
 
 
Texte : Frédéric Martin-Bernard
Copyright Flammarion 2011
Accueilarticle blog