Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
Play your time
Français
Panier
Votre commande 0 articles
Total ttc -

La couleur du temps qui presse

15/09/2020 dans Votre temps
Le feu tricolore ne devrait pas tarder à virer au rouge et stopper net la circulation. Quelques bolides et leurs compte-tours à l’index écarlate redoublent de puissance comme un cœur qui bat subitement la chamade. À contre-sens, un camion de pompier trace toutes sirènes hurlantes… Il y a urgence et la couleur rouge symbolise le temps qui presse de mille façons dans notre quotidien.
 
La couverture du livre Le culte de l’urgence. La société malade du temps de Nicole Aubert aux Éditions Flammarion n’est pas rouge. Mais les cadrans qui dissimulent les têtes de businessmen pressés décorant cet ouvrage, le sont bel et bien. Sociologue et psychologue, l’auteure décrypte notre perpétuelle course contre-la-montre. D’aucuns sont grisés par ce rythme effréné. Plus l’échéance est proche, plus ils sont efficaces, stimulés, inspirés… Tandis que d’autres finissent par être stressés par cette trotteuse de la vie qui ne reprend jamais son souffle. A mesure que les heures, les jours et les années défilent, ils ont l’impression que le temps leur échappe de plus en plus vite.
 
Cet essai en plusieurs chapitres – Les enfants de Cronos, La mutation du rapport au temps, Le vécu de l’urgence… - est paru en 2003, pour ainsi au siècle dernier tant Internet n’était qu’à ses balbutiements à cette époque-là. Depuis, l’information en continu, les messageries instantanées, les visioconférences et les images en direct qu'offre ce fabuleux réseau informatique sans frontières, ont considérablement modifié notre rapport au temps. Il y a un empressement en tout et pour tout.
 
En 2018, Nicole Aubert a dirigé un second ouvrage La recherche du temps – Individus hyper-connectés, société accélérée : tensions et transformations aux Éditions Erès, traitant de cette accélération insufflée par les nouvelles technologies. Naguère, l’urgence se cantonnait à quelques domaines comme la santé. Aujourd’hui, elle s’insinue partout. Sur nos smartphones, quelles que soient le type d’application – professionnelle, ludique, officielle, privée… -, un point rouge subsiste tant que nous n’avons pas pris connaissance de la notification, du message ou de l’alerte.
 
Un point rouge semblable au dot central de la nouvelle montre Klokers, dont l’index – rouge lui aussi -, indique à la fois les heures, les minutes et les secondes qui ne semblent pas s’emballer ni trotter plus vite puisque ce sont les cadrans qui tournent dans ces garde-temps pas comme les autres. Assorti, le bracelet de ce nouveau modèle fait également écho aux collections prêt-à-porter pour homme et femme de l’automne-hiver 2020-2021 qui comptent de nombreuses nuances de rouge. La couleur de l’urgence étant aussi celle de l’interdit, de la puissance, du danger, de la passion et de l’amour… Des états et des sentiments intenses et eux aussi, souvent, fulgurants.
 
Texte : Frédéric Martin-Bernard
Photos :  Erwan Hesry, Unsplash
Accueilarticle blog