Françaisfr | Englishen
immobile

L’art d’être immobile

Prénom : Pico
Nom : Iyer
Date de naissance : 11 février 1957
Profession : chroniqueur touristique, essayiste et écrivain
Endroit préféré : nulle part

Depuis sa plus tendre enfance, Pico Iyer aime voyager. Sa passion est telle qu’il décide d’en faire son métier et devient alors chroniqueur touristique.

C’est au cours de ses nombreux voyages qu’il découvre que la meilleure façon de voyager, c’est d’aller nulle part, de rester immobile et de suspendre le temps. Etrangement. Il s’aperçoit en effet qu’être immobile est tout aussi excitant que visiter les plus beaux endroits du monde. Il dit même à ce sujet : « Je serai toujours un voyageur, mais l’une des beautés du voyage est qu’il vous permet d’apporter de l’immobilité au milieu du mouvement perpétuel du monde ».

En étant immobile, il réalise où se situe le vrai bonheur et réussit à contempler de façon globale ce qui l’entoure.
Dans un monde où nous sommes sur-sollicités et où les informations sont de plus en plus nombreuses, ce temps lui est essentiel pour savoir qui il est vraiment et ce qui compte véritablement pour lui.

Ses voyages physiques lui ont offert de belles images mais rester immobile lui a permis de les transformer en souvenirs durables. Pour lui, l’immobilité est semblable à de l’espace vide sans lequel une mélodie ne posséderait ni beauté ni structure. C’est ainsi que pour lui, l’immobilité est indispensable à notre esprit.

Ce sont grâce à ses différentes expériences qu’il devient écrivain et auteur de plusieurs ouvrages sur la mondialisation et le voyage, dont L’homme global et l’Art d’être Immobile.

Pour écouter Pico Iyer, c’est par ici !

Publier un commentaire