Petit tour du monde de la Saint-Valentin | klokers blog
Françaisfr | Englishen
coeur

Petit tour du monde de la Saint-Valentin

La Saint-Valentin, on l’aime ou on la déteste.
Côté pile, on l’aime parce-ce que c’est le jour de l’Amour avec un grand A, parce-que c’est le jour où l’on peut dire à ceux qu’on aime qu’on les aime, et parce-qu’accessoirement, c’est l’occasion de partager un bon dîner au resto.
Côté face, on la déteste parce-ce qu’elle est un brin nian-nian (voire tout à fait), parce-que cette année, on est tout(e) seul(e) ou parce-que « avec moi, la Saint-Valentin, c’est tous les jours ! ». Ou parce-qu’avec ce code couleur un poil too much, on voit rouge ! Bon.

La Saint-Valentin est un vecteur de rituels. En Europe, on l’associe majoritairement aux fleurs, aux mots doux, aux chocolats et autres dîners romantiques, mais elle se célèbre très différemment selon les traditions locales. Comment la fête t-on autour du globe ? Pourquoi ne pas redéfinir les contours de SA propre Saint-Valentin ? Petit tour du monde de cette fête, histoire de vous donner quelques pistes si toutefois vous cherchiez des idées pour innover cette année !

Au Japon, ce sont les demoiselles qui, le 14 février, offrent des chocolats, non seulement à leurs conjoints mais aussi à leurs collègues de travail. Devenue obligation sociale, cette pratique s’inscrit en deux temps puisqu’un mois plus tard, c’est les messieurs de prennent le relais et qui offrent à leur tour des cadeaux deux à trois fois plus chers que ceux qu’ils ont reçus.

En Malaisie, la coutume veut que les femmes célibataires écrivent leur numéro de téléphone sur une orange qui est ensuite jetée dans une rivière dans l’espoir qu’un homme la ramasse et qu’une histoire se crée…

Aux USA, tout le monde met la main à la pâte ! La Saint-Valentin est une fête très importante où l’on célèbre l’amour mais aussi l’amitié. Dès la maternelle, les enfants fêtent le « Valentine’s Day » à grand renfort de cartes, petits cadeaux, confiseries, ballons, etc. On ne badine pas avec l’amour !

Dans un registre plus décalé et plus loufoque, la Finlande frappe un grand coup ! Le pays organise chaque année un championnat original pour fêter la Saint Valentin : le « porté de femmes » ! Le principe ? Le Valentin porte sa Valentine et prend le départ d’une course d’obstacles. Le porteur qui passe la ligne d’arrivée en premier gagne le poids de sa femme… en bière ! De quoi motiver les troupes.

En Ecosse, on laisse faire le hasard…  La première personne du sexe opposé que vous croisez dans la rue peut devenir votre Valentin(e). Quitte ou double… A vous de choisir ensuite !

La liste des coutumes par pays est longue : au Pays de Galle, on s’offre des cuillères en bois sur lesquelles sont gravées des cadenas et des clefs, aux Philippines, on se marie le 14 février, en Inde, les hommes offrent un bouquet à… leurs mères ! Etc.

Mais globalement, l’idée est la même : partager son amour avec sa moitié ou ses proches. Rien ne nous empêche de redéfinir les contours de notre Saint-Valentin. Parce-que dire à son amoureuse, à son amoureux, à ses parents, à ses copains, qu’on les aime, ça a du bon quand même, non ? 

Publier un commentaire