Françaisfr | Englishen

Shigeru Ban, un architecte pas comme les autres

Shigeru Ban, surnommé « l’architecte de l’urgence », est connu pour ses réalisations humanitaires à base de carton et de papier qui viennent en aide aux réfugiés de guerre et victimes de catastrophes naturelles. Lauréat en 2014 du Pritzker Prize  – l’équivalent du prix Nobel d’architecture -, il est aujourd’hui une figure emblématique de l’architecture mais aussi de l’innovation et du non-conformisme. Là où la plupart des architectes se demanderaient « Pourquoi ? », Shigeru Ban se demande « Pourquoi pas ? » …

Né à Tokyo en 1957 et après de brillantes études d’architecture, Shigeru Ban travaille à la réalisation de maisons originales pour de riches clients. Autant de projets différents qui affirment son style : des résidences privées, des musées, des gares, des galeries comme le centre Pompidou-Metz, etc.

L’histoire aurait pu s’arrêter là. Mais c’est en constatant l’abondance et de la résistance des rouleaux de cartons qui servent de supports aux plans d’architectes que l’idée naît dans son esprit. Il se rend aussi compte que ces matériaux peuvent devenir une alternative au bois ou au béton, qui résistent beaucoup moins aux tremblements de terre. Et quand il visite l’usine qui fabrique ces tubes de carton, il réalise que toutes les dimensions, longueurs, largeurs, etc. sont possibles. C’est le début d’une belle histoire.

La première structure qu’il construit à base de ces cartons est l’atelier de sa mère. Et quand le tremblement de terre détruit la ville de Kobé au Japon en 1995, c’est tout naturellement qu’il se porte volontaire pour construire, avec l’aide de ses étudiants, des abris, fabriqués avec des caisses de bières en plastique et ces fameux tubes en carton. Ce projet, qui fut un véritable succès inaugurera les travaux de Shigeru Ban comme architecte humanitaire de l’urgence.

Toujours attentif à la réalité du terrain, il interviendra ensuite sur bon nombre de situations d’urgence avec ce même désir humaniste de venir en aide, de construire, local, durable et écologique, en impliquant les personnes concernées sur place. « L’engagement de Shigeru Ban pour les causes humanitaires, par le biais de son travail sur les catastrophes, est un exemple pour nous tous. L’innovation ne se limite pas au type de bâtiment et la compassion ne connaît aucune contrainte budgétaire. Shigeru fait de notre monde un monde meilleur. » précise Tom Pritzker.

En offrant une vision originale de l’architecture et un sens humanitaire prononcé, Shigeru Ban nous invite à penser les choses différemment. Mais il questionne aussi le rythme des formes et l’éphémère, et donc dans une certaine mesure, le temps.

[Crédit Photo : urban attitude]

Publier un commentaire